• avocat droit immobilier Nimes et Arles

04 48 06 03 49

Droit immobilier

 
 

Après une maîtrise de droit suivie au sein des facultés de d’Arles puis d’Aix-en-Provence, Maître Ludovic PARA a entendu se spécialiser en droit immobilier et a obtenu en 2003 le Diplôme d’Etudes Approfondies (devenu Master 2) intitulé : Droit immobilier privé et public

L’obtention de ce diplôme a été suivie de deux années de stage dans un Cabinet Aixois spécialisé en droit immobilier et rural, Avocat de nombreuses collectivités territoriales en matière d’urbanisme.

C’est donc tout naturellement que, sitôt installé à NIMES, puis plus tard au sein des locaux situés à ARLES, le Cabinet Ludovic PARA est immédiatement et régulièrement intervenu dans toutes les branches du contentieux immobilier, public ou privé.

 

- Domaines d'interventions en droit immobilier

  • Le droit de l'urbanisme : permis de construire…
  • Le droit de la mitoyenneté et des servitudes : plantations, distances..
  • Le droit de la construction : vices cachés, malfaçons…
  • Les nuisances et troubles de voisinages
  • La promotion immobilière
  • La copropriété
  • les baux d’habitation et baux meublés
  • les baux commerciaux
  • les baux ruraux
  • Les contestations de propriété : bornage, prescription acquisitive trentenaire…
  • Le droit des transactions immobilières : contentieux des promesses de vente/ d’achat…

Le Cabinet Ludovic PARA est compétent dans l’ensemble de ces matières et vous reçoit sur rendez-vous à Nîmes ou à Arles, afin régler, ou mieux, prévenir, vos litiges en droit immobilier.

 

- Assistance et conseils de votre avocat

Dans cette matière en particulier, de nombreux contentieux ont pour origine un défaut de conseil préalable combiné à une mauvaise analyse technique de la situation et une méconnaissance du droit.

La résolution de ces litiges est difficile, longue et souvent onéreuse.

Le Cabinet peut vous assister et vous conseiller sitôt les premières difficultés rencontrées afin de protéger vos droits, vos biens, et tenter de trouver une solution amiable au conflit naissant.

 

- Quelques exemples de contentieux très courants

 
• S’agissant de constructions et de travaux :

Nous pouvons vous conseiller avant la signature d’un contrat de construction afin de vérifier que ce dernier soit protecteur de vos intérêts.

En cas de retard sur le chantier, nous pouvons contraindre un entrepreneur à terminer des travaux convenus, au besoin sous astreinte.

En cas constatation de malfaçons ou d’inexécution du contrat signé, nous pouvons également obtenir une résolution judicaire du contrat, et l’indemnisation de préjudices subis du fait des dommages et du retard pris par le chantier.

Maître Ludovic PARA peut également engager toute mesure afin de protéger vos intérêts, en faisant diligenter une expertise judiciaire immobilière, au cours de laquelle il sera présent à vos côtés.

 
• S’agissant de litiges locatifs :

Bailleur ou locataire, en matière civile ou commerciale, nous pouvons vous conseiller en vue de signer un contrat de bail protecteur de vos intérêts et correspondant à vos attentes.

Dans les intérêts du bailleur, en cas d’impayés, qu’il s’agisse d’un bail d’habitation ou d’un bail commercial, le Cabinet peut agir en résiliation et expulsion du locataire défaillant.

Nous sommes également en mesure, aux termes du bail, d’initier une action en paiement des dégradations locatives.

Dans les intérêts du locataire, en cas d’inexécution de ses obligations par le bailleur, nous pouvons le contraindre à effectuer des travaux nécessaires et obtenir une diminution des loyers pour le trouble de jouissance subi.

 
• S’agissant de servitudes :

Nous sommes compétents pour analyser les rapports de droits existant entre votre propriété et celle de votre voisin et faire respecter vos prérogatives, notamment en matière de hauteur des plantations, de distance des constructions ou de droit de passage (enclave…).

Le Cabinet Ludovic PARA intervient aujourd’hui en droit immobilier, tant auprès de professionnels (agences immobilières, syndics, promoteurs, marchands de biens, loueurs…), que de particuliers (bailleurs et locataires) mais également aux côtés de collectivités territoriales en matière d’urbanisme.