• honoraires de votre avocat à Nimes et Arles

04 48 06 03 49

L'honoraire de votre avocat sur Nîmes et Arles

 
 

La question de l'honoraire ne doit pas être un sujet tabou et doit être abordée immédiatement afin d’instaurer une relation de confiance entre l'Avocat et son client.

 

Le cabinet de Maître Ludovic PARA pratique trois modalités d’honoraires en fonction de l'importance et du type de dossiers :

  • L'honoraire au temps passé : il est calculé en déterminant dès le premier rendez-vous un taux horaire qui sera appliqué au nombre d'heures consacrées au dossier par le cabinet. Ce mode de facturation est généralement utilisé pour les dossiersde consultations juridiques ou lorsque l’Avocat est mandaté pour négocier dans vos intérêts par voie de courriers. Il est également fréquemment mis en place dans les dossiers potentiellement complexes dans lesquels il est difficile de déterminer à l'avancel’évolution en termes de procédure
  • L’honoraire forfaitaire : sécurisant pour l’Avocat et pour son client qui peut ainsi maîtriser son budget, ce mode d’honoraire est régulièrement utilisé pour les procédures dites « classiques » (expulsions locatives, divorce par consentement mutuel, ect…) pour lesquels il est possible de déterminer à l'avance la charge de travail relative au dossier
  • L’honoraire de résultat : s’il est interdit en France de fixer exclusivement la rémunération de l’Avocat en fonction du résultat obtenu, il peut être négocié en sus d’un honoraire fixe nécessairement minoré, un complément d’honoraire indexé sur les sommes recueillies. Le pourcentage est librement négocié entre l’Avocat et son client et se situe généralement aux alentours de 10 %, le taux pouvant varier en fonction du montant de l’honoraire fixe. La pratique de cette honoraires permet notamment lorsque l'enjeu financier du dossier le permet, d’éviter au client d’avoir à avancer une somme trop importante à titre d’honoraires

Quel que soit le mode envisagé, la fixation de l’honoraire donnera lieu à la signature d'une convention d'honoraires préalablement à l’ouverture du dossier.

Il est enfin utile de rappeler que, contrairement à une idée reçue, dans le cas où vous disposeriez d’un contrat d'assurance au titre de la protection juridique, ce contrat ne peut imposer le choix d’un Avocat à l'assuré qui reste toujours libre de choisir le Conseil de son choix.